Texum | SWISS REINFORCEMENT COMPANY
Passage du Cardinal 11, 1700 Fribourg | T + 41 26 422 24 31

 
Wiki-Tex - Lexique

Géosynthétique

La géosynthétique (GSY) est le terme générique désignant un produit, dont au moins l'un des constituants est à base de polymère synthétique ou naturel, se présentant sous forme de nappe, de bande ou de structure tridimensionnelle, utilisé en contact avec le sol et/ou d'autres matériaux dans les domaines de la géotechnique et du génie civil.

Si la matière première utilisée dans la fabrication des matériaux géosynthétiques reste majoritairement issue de la transformation des hydrocarbures, les professionnels des géosynthétiques ont engagé des recherches scientifiques pour permettre une substitution par des fibres naturelles ou recyclées. Les géosynthétiques peuvent se classer en trois familles principales : les géotextiles et produits apparentés, les géomembranes, et les géosynthétiques bentonitiques. Les géotextiles et produits apparentés assurent les fonctions de drainage, filtration, protection, renforcement, séparation, contrôle de l’érosion de surface. Les géomembranes et géosynthétiques bentonitiques, quant à eux, assurent exclusivement la fonction d’étanchéité. Les produits issus de la combinaison de manière industrielle de deux ou plusieurs géosynthétiques sont appelés géocomposites. Ils remplissent alors plusieurs fonctions dans les ouvrages (ex : Les géogrilles TEXGRID en fibres de carbone assurent la fonction de renforcement structurel et d'anti-fissuration de chaussée).

Les géosynthétiques trouvent une application dans de nombreux aménagements routiers et d’infrastructures linéaires. Ils interviennent dans ce type d’application très souvent en remplacement ou en optimisation technique et économique d’autres solutions. En prenant l’exemple d’une construction de route les géosynthétiques sont présents dans les applications suivantes.

  • En séparation, sous la couche de forme afin de préserver les caractéristiques de la couche de forme.
  • En base de remblais, pour permettre de construire sur des sols peu porteurs voire compressibles, ou encore sur des zones à. Risque karstique.
  • Dans des tranchées en tant qu’éléments filtrants entre les matériaux en place et les matériaux drainants de la tranchée.
  • Dans des pentes de talus pour éviter l’érosion avant la végétalisation du rampant
  • Dans des merlons ou des remblais pour raidir les talus ou réaliser des murs de soutènement. Il est ainsi possible de réaliser des élargissements de voies, des merlons de protection, ou anti-bruit par exemple, en limitant les emprises au sol.
  • À l’intérieur des structures de chaussées enrobées pour empêcher la fissuration et en renforcement.


Retour au lexique

 
 
 
logoSwiss reinforcement company

OFFICE@TEXUM.SWISS
T : +41 26 422 24 31

PASSAGE DU CARDINAL 11
CH - 1700 FRIBOURG